Agilité en entreprise : avez-vous intégré la variable « intelligence relationnelle » ?


Catégorie: Intelligence Relationnelle Date de publication: 26 juin 2020

L’Agile en entreprise est presque devenu un terme galvaudé. Dommage ! La démarche a tant de vertus… Le succès de sa mise en oeuvre ne dépend pas que des process et des outils mis en place. Elle dépend aussi (et surtout) des comportements adoptés par les collaborateurs dans leurs interactions, au sein des équipes Agiles mais aussi en dehors. Explorons ce sujet.

L’intelligence relationnelle – la colonne vertébrale de l’agilité en entreprise

Il y a une trentaine d’année, le Lean a imprégné la plupart des entreprises, bien au-delà de la production automobile dans lequel il est né. Il se passe aujourd’hui la même chose avec les démarches Agiles. Elles ont pour source l’amélioration des développements informatiques et se diffusent petit à petit dans les projets de toutes natures et les modes de management en général. A tel point qu’on observe un effet de mode…

Or, un déploiement par copier-coller sera voué à l’échec. Il ne s’agit pas de « faire » de l’Agile mais bien « d’être » Agile. Cela passe non seulement par la maîtrise des process et des techniques, mais aussi par une véritable évolution comportementale – une manière d’être moins ossifiée par les structures rigides et la hiérarchie, et plus simple, plus libre et plus ouverte. Vous l’aurez compris, quelques ateliers, e-learnings et consignes scotchées aux murs ne suffiront pas.

Pour que le déploiement des méthodes Agiles soit un succès, il est donc essentiel d’investir dans les compétences relationnelles, au même titre que les compétences techniques et organisationnelles.

Il s’agit d’apporter aux managers et à leurs collaborateurs la « couche comportementale » requise afin qu’ils sachent donner envie, non seulement par ce qu’ils savent, mais aussi par ce qu’ils sont. Il s’agit pour cela d’augmenter l’autorité qu’ils dégagent, l’influence qu’ils exercent, l’impact qu’ils ont, les résultats qu’ils produisent, le respect qu’ils méritent, le respect qu’ils montrent, la qualité de leur écoute, la confiance qu’ils inspirent, le plaisir qu’ils en tirent et qu’ils procurent.

Cela prend du temps, mais cela vaut le coup. Nous sommes d’ailleurs convaincus que, de manière générale, développer l’intelligence relationnelle des collaborateurs en entreprise constitue souvent la source de profit la plus facilement accessible (cf. Valeur(s) et Management – chapitre sur la Discipline Interactifs©).

La Discipline Interactifs© au service d’un environnement de travail Agile

Agile se base sur un principe de simplicité, c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile. La promesse de la Discipline Interactifs© est de réapprendre les relations simples pour être plus efficace.

Agile préconise des équipes de taille réduite travaillant en circuits courts. Cela requiert des échanges préparés, structurés, concis et productifs. C’est ce que la Discipline Interactifs© enseigne. Moins d’idées mais les bonnes, moins de mots mais dans l’ordre

L’Agile fonctionne également sur des principes de transparence et donc de confiance. Ni l’une ni l’autre ne peuvent se décréter. Cela nécessite une capacité à passer, même quand c’est délicat ou effrayant, de l’implicite à l’explicite, du sous-entendu à l’entendu, du non-dit au dit. La Discipline Interactifs© c’est aussi cela. Demandez d’ailleurs à quelqu’un comment elle ou il aime qu’on lui parle, on vous répondra invariablement : de façon claire, directe, droit au but, précise et concise, pour autant que ce soit fait de manière polie, courtoise et respectueuse.

Dans un esprit d’apport de valeur au client, l’Agile suppose des retours en continu du et vers le client (interne ou externe). Cela requiert l’audace de demander, le talent pour donner envie de répondre et la rigueur pour en faire quelque chose. C’est aussi ce que la Discipline Interactifs© enseigne.

Il ne s’agit ni dans un cas (Agile) ni dans l’autre (la Discipline Interactifs©) de « faire » comme dit la méthode. L’approche vit alors comme un corps étranger qui finira par être oubliée ou au pire rejetée, telle une greffe qui n’a pas pris.

Si le déploiement de l’Agile développe l’agilité des organisations et de leur fonctionnement, se former à la Discipline Interactifs© développe l’agilité des interactions ; nous pourrions aussi parler de « conversations agiles ».

Tentez l’aventure…

Clément Toulemonde

Auteurs : Virginie Martin, formatrice et directrice régionale chez Interactifs, et Clément Toulemonde, formateur et associé en charge du développement international chez Interactifs

Une question ? Contactez-nous


 01 44 39 29 00
Votre nom *
Votre adresse de messagerie *
Votre Entreprise
Votre numéro de téléphone
Raison de votre demande *
Comment avez-vous entendu parler de nous? *


En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande.Voir notre politique de confidentialité