Être opportuniste sans être inopportun

5 novembre 2015 -

Retrouvez l’article du Blog pour l’Emploi « Etre opportuniste sans être inopportun » de Sophie Girardeau, qui a interviewé Clément Toulemonde, directeur associé chez Interactifs.

Share This:

Le cadre professionnel nous pousse à être opportuniste mais l’être est généralement montré du doigt. Conseils pour faire en sorte que cette démarche soit bien perçue.

Pourquoi ce qui est opportun, ce qui « pousse vers le port » (l’épithète, qui appartient à la langue nautique, parle du vent) comme nous l’enseigne sa racine latine « opportunus », est-il bienvenu alors qu’être opportuniste est mal vu ? Parce que le vent frise l’incorrection dans ses brusques changements de direction ?

« En général, quand on dit de quelqu’un qu’il est opportuniste, c’est un hommage à son intelligence mais pas un éloge de son niveau d’éthique et c’est toute la somme des comportements inopportuns, sans discernement, égoïstes, qui connote péjorativement le fait d’être opportuniste », analyse Clément Toulemonde, directeur associé chez Interactifs.

Lire l’intégralité de l’article sur le Blog pour l’emploi

À propos d'Interactifs

Créé en 1989, Interactifs est un cabinet de formation qui a développé une expertise dans la relation à autrui. Aujourd’hui, Interactifs ce sont 40 animateurs qui interviennent en plus de 10 langues et génèrent un chiffre d’affaire de 4 millions d’euros dont 30% provient de l’étranger (Allemagne, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, Italie, Pologne, Portugal, Royaume-Unis, Turquie). Interactifs, compte parmi ses clients les plus grands groupes français et internationaux dans tous les domaines (Agroalimentaire, Automobile, Banque-assurance, BTP, Conseil, Grande distribution ...). En savoir plus : www.interactifs.fr