Comment aimez-vous que l’on vous parle ?

Demandez à quelqu’un comment il aime qu’on lui parle, il vous répondra : « j’ai envie que le message soit simple, clair, direct, précis, concis, droit au but, pour autant que dans la manière ce soit fait avec courtoisie, respect, politesse, chaleur et si possible avec un peu d’humour. »
La réponse est universelle, indépendante de la culture, de la nationalité, de l’âge, du genre ou du statut de la personne questionnée.
Nous pouvons donc faire l’hypothèse que tous nos interlocuteurs attendent que nous leur parlions comme cela.

Comment constatez-vous que l’on vous parle ?

Trop de réunions ou d’échanges sont caractérisés par le non-dit, l’implicite, le sous-entendu, la suggestion ou la manipulation.
C’est le résultat souvent involontaire des difficultés rencontrées par les gens à réconcilier « droit au but » et « civilisé », ou comment être direct sans être brutal.
Cela se traduit par de la fatigue inutile, des incompréhensions, des relations brisées, des cœurs blessés, de la perte de confiance, du temps perdu et des résultats diminués…et donc à des gens moins heureux.

Ce blog se veut source d’inspiration, de réflexion. Il est une invitation à la cohérence entre nos désirs et nos pratiques en matière de relation. Bonne lecture !

Et si vous partagiez ...
FacebookTwitterGoogle+LinkedIn
Retour sur la page d'accueil